jeudi 27 mars 2014

Quand la Chine voyagera... enquête du SKEMA

La belle vague chinoise arrive ou sera là dans moins de 5 ans sur nos côtes et dans nos villes azuréennes, quelle sont les attentes et contraintes de ce marché prometteur naissant?
DSCH a eu l'opportunité de participer à un forum d'échanges et surtout d'informations préparé et organisé par un groupe d'étudiants multi nationaux à majorité chinoise du SKEMA.

http://www.skema-Master hotellerie

M. Hollande objective 5 000 000 de chinois, et moi et moi et moi,  en visite en France d'ici 2020.

Il semble donc intéressant de recenser ici quelques unes des informations recueillies par ces étudiants et sélectionnées pour teaser les futurs hôteliers en quête de ce marché à venir.
  • Les chinois sont très différents d'une province à l'autre ( 44 provinces et des langages différents même si le mandarin reste la langue commune ), aussi différents qu'un marseillais et un strasbourgeois ou un corse et un parisien. La langue est un obstacle mais pas un problème incontournable, l'anglais se répand notamment chez les jeunes et la traduction anticipée des documents permet de résoudre beaucoup de situations. Les chinois voyagent surtout en groupe même si les petits groupes (8-10) ou voyages individuels commencent à se développer avec l'accélération du délai d'obtention des visas. 
  • Nice, qui fait sa promotion sur ce marché depuis 10 ans est la ville la plus visitée par les chinois sur la côte d'Azur, et notamment  ne déstabilise pas les agences chinoises par les congrès cannois à répétition. Pour autant cette nationalité ne représente pour le moment que 1% des réservations des hôtels azuréens recevant des groupes. Mais l'avenir se prépare...
  • Le site de réservation le plus utilisé est CTRIP http://fr.ctrip.com

  •   Quelques conseils utiles : 
    • Important : peu de chinois ont une carte visa ou mastercard ou AE ( longues à obtenir), c'est donc un atout important d'accepter la carte à débit immédiat ( sans code pin) "Union Pay Card" chinoise ( proposée par le Crédit Agricole et la Caisse d'Epargne,  voire  probablement d'autres banques ) 
    • le thé ! il faut absolument un nécessaire à thé dans la chambre
    • les menus : détailler le contenu du plat pour rassurer le client, ajouter une photo du plat, et idéalement inclure une traduction ou flash code d'information en mandarin
    • les plats : les chinois essaieront des plats français mais aimeront surtout retrouver leurs plats traditionnels et a minima le bol de riz bouilli.
    • les vins : symbole de raffinement pour les chinois, il faut aussi être pédagogue et expliquer les caractéristiques des crus proposés et éventuellement  l'accord mets / plats. On peut noter que Bordeaux est la 2ème ville de France la plus visitée, ça laisse de l'espoir pour les vins des châteaux varois...
    • le best du must : avoir un serveur, réceptionniste ou concierge parlant le chinois .
    • A savoir : 
      • le repas est un moment partagé ou chacun mange du même plat et non chacun son choix
      • à savoir : le pourboire n'est pas d'usage, sauf éventuellement pour le port de bagages ou des services moins courants
      •  CCTV est LA chaîne télé qu'il faut vraiment avoir sur les TV de l'hôtel
      • culturel et pas anecdotique : les chiffres 4 et 8 portent malheur, éviter donc notamment ces étages et ces chiffres dans les n° de chambre ( c'est de voir le chiffre qui effraie ( signe de mort), et non le nombre, ainsi peu importe d'être à quatre à table par exemple)
Le mandarin peut paraître d'un apprentissage difficile, pour autant la grammaire simplissime rend cela surmontable. Voir votre 1ère leçon : http://www.apprendre-langues.com/chinois.php

bonne chance !  博讷机会